Coup d’oeil sur la naturopathie

Ce fut Hippocrate, médecin grec du Ve siècle qui a fondé la discipline médicale que nous appelons aujourd’hui naturopathie. Elle se situe au même niveau que les médecines chinoises et ayurvédiques. Elle n’est pas une médecine conventionnelle et son principe est de stimuler les mécanismes naturels d’auto-guérison ou la capacité naturelle du corps à se guérir. Le but de la naturopathie est de mettre en oeuvre des moyens naturels pour que l’organisme retrouve son équilibre initial. Elle permet aussi la préservation de l’énergie vitale, indispensable au quotidien et pour rester en forme.

Informations utiles sur la naturopathie

En naturopathie, on utilise des méthodes et des techniques de l’homéopathie, de la phytothérapie, de l’aromathérapie, des exercices physiques etc. C’est donc un concentré de nombreuses disciplines et de traditions d’origine occidentale et orientale. Ce qui est tout à fait logique lorsqu’on sait qu’étymologiquement, naturopathie signifie: soigner la souffrance ou les maux par la nature. Quels qu’en soit les différents sens qu’on lui attribue, elle a comme objectif de se servir de moyens naturels pour atteindre le bien-être et la santé. C’est en fait une savante rencontre de la science de la nature et de l’art de guérir.

La naturopathie au quotidien

 »Il vaut mieux prévenir que guérir » est sans aucun doute le maxime central de la naturopathie. L’action préventive est privilégiée pour que le patient adopte une hygiène de vie qui lui permet de mieux entretenir sa force vitale. On lui enseigne des techniques et des pratiques naturelles pour y arriver et celles-ci, de manière générale, permettront de détoxifier et de purifier l’organisme. Le patient devra apprendre à modifier certains comportements, soit alimentaires, soit physiques, soit hygiéniques soit psychologiques etc. En naturopathie, chaque patient apprend à prendre en charge ses soins et son propre processus de guérison.